FUREUR à TRELISSAC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FUREUR à TRELISSAC

Message par captain yapudo le Dim 24 Juil - 17:25

Vous l'aurez compris dans le titre, cela aurait aussi put s'intituler RÈGLEMENT DE COMPTE A KO TOTAL....

En cette journée maussade, pour ne pas dire grisâtre, les troupes aéroportée de la 101ème débarquent aux alentours de la campagne de TRÈS LISSACQ;

Ci dessous une photo du champs de bataille....


Le gros des troupes,
je ne parle pas de son officier en chef
,
débute ses mouvement depuis les remparts de Fort D'ISIGNY


Les éclaireurs emplumés "Pathfinder" débarquent quant à eux aux alentours de la chapelle Ardente
...j'ai pas dit la source...



L'état Major Teuton quant à lui descend du fort LEVASSEUR à bord d'un schwimwagen précédé d'avec une escouade de Panzer Grenadiers à bord d'une camionnette réquisitionnée pour l'occasion, d'un peloton de milice à bord d'un Halftrack récemment capturé à l'ennemi.


Un Pak 38 les appuiera depuis la forteresse ...


Un Sdkfz 234 leur apportera le soutient blindé nécessaire... 


Aux abords de la plage Sud, un Panhard 178 et un Chars S35 de capture attendent leurs ordres et agiront en fonction des évènements.


Non loin du pont métallique, un mortier moyen pilonnera sur ordre de son éclaireur (camouflé dans le clocher de l'église sur l'autre rive).


Enfin, un peloton de volontaires défendra la bourgade d'ISIGNY le plus longtemps possible, épaulée dans sa tâche par un canon Pak 38 et son camion tracteur.





Le décors est planté, reste plus qu'à vous narrer l'histoire....


Dernière édition par captain yapudo le Dim 24 Juil - 17:31, édité 1 fois
avatar
captain yapudo

Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 52
Localisation : Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.stratejeux.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FUREUR à TRELISSAC

Message par captain yapudo le Dim 24 Juil - 17:26

Rapidement débarqués d'un Halftrack, un premier peloton US prend position dans le cimetière du village (peut être pour y reconnaitre leur future chambre... ).


Un second peloton prend position non loin du dépôt de munitions...


Nos volontaires tentent de rejoindre la bâtisse qui surplombe ses deux positions...


Le Panhard 178 venant se garer devant l'église en prévision d'un appuis feu mécanisé...


Pour nos volontaires rapidement arrivés à proximité du bâtiment central, la surprise ne fut pas du côté où on le prévoyait...
Les US troupes du deuxième peloton chargent et mitraillent à qui mieux mieux...


Aucun survivants dans notre peloton...
l'affaire s'annonce corsée...


Plusieurs tirs ratés de mortier de 81 plus tard, l'ensemble des US troufions dans le secteur s'est déployé dans le cimetière et aux alentours dans le quartier de la bourgade d'ISIGNY...






Le secteur bien que couvert par notre premier Pak38 et le Panhard 178 semble difficile à défendre...

Nous allons donc tenter une attaque massive sur la rive opposée en direction du bunker d'observation...


Les Pathfinder US, commandés par le chef sioux BISON PAFUTAI, se sont regroupés dans une ruine, ce qui devrait nous faciliter les chose...
Un canon antichar US se positionne en embuscade...au centre du village en ruine...
Un mortier léger se cache derrière une traction garée là par erreur...
Pendant qu'une escouade de bazooka annexe la grande maison à étage du secteur...


Notre char S35 SOMUA attaque les éclaireurs retranchés dans la ruine...
Ces bougres d'amateurs de chewing-gum gum résistent encore et toujours...
L'appui au tir du canon antichar US, contraint notre équipage de tankistes de reculer....sur des positions préparées à l'avance...




Sur la route arrivant du FORT LEVASSEUR,
Notre SDKFZ 234, suivi par un peloton de la milice locale à bord d'un halftrack


Un tir directe dans le véhicule de tête ralentira quelques temps notre progression...


Ni une ni deux, notre commandant en chef l'Hauptmann HANS ZWEYDRY oriente sa schwimmwagen dans les marécages avoisinant...


Malgré les tirs nourris US, nous engageons rapidement notre véhicule blindé en direction du centre du village....
Mais c'était sans compter sur la Team Bazooka qui aura vite fait de calmer les ardeurs de notre véhicule blindé...




Une attaque massive de nos troufions appuyés par notre second Pak38,






aura raison de l'équipe bazooka US, de l'équipe de mortier, laissant seul le canon antichar au milieu de la route
(qui se repliera rapidement à la vue de tant de fureur... )

La rive droite étant désormais évacuée des US troupes, nous pouvons nous concentrer sur le secteur du village D'ISIGNY...

Nous commenceront par un pilonnage régulier sur les positions des pelotons US,

notre observateur camouflé dans le clocher de l'église identifiant facilement les Ricains qui déambulent à ses pieds...




Cela ne stoppera pas pour autant leur attaque sur notre première batterie Pak38...
Nos artilleurs succomberont HÉROÏQUEMENT sous le nombre....


Seules notre automitrailleuse blindée stoppera aux alentours de l'église la progression de ces impudents US
Une p'tite rafale à droite...


Une p'tite rafale à gauche...


Un énième pilonnage de mortier sur le premier peloton US aura raison de leur état major et..du coup de leurs ardeurs combattantes...




La deuxième compagnie devra donc intervenir en prévision d'un assaut sur notre voiture blindée...
Une escouade tentera, en vain d'enfoncer la porte du clocher, laissant ainsi un léger répits à notre éclaireur désormais repéré


Le repli du Panhard et l'arrivée en renfort du Somua,




calmera les US troupes définitivement ...




Le replis des troupes US est donc ordonné par son commandant, celui ci prétextant un rappel de sa cantinière...,

Seul un soldat isolé sera laissé de faction au niveau de la réserve de munitions...


Et le toubib me direz vous, que fait il le toubib devant tant de pertes de ses collègues...
Vous ais je précisé quel était son patronyme à ce cher praticien ?

Docteur Steffen Kelvin...
"DSK en abrégé..."
Et bien depuis une bonne partie de la journée, il occulterait la gente féminine encore présente dans le secteur...




Nous arrêterons là notre histoire peut être un peu loufoque voire pas forcément objective mais que voulez vous, nous laisserons planer un doute sur les possibilités d'un match retour avec des renforts Anglois et/ou Teutons dans ce décors 3D qui ne nous a pas encore tout dévoilé...
avatar
captain yapudo

Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 52
Localisation : Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.stratejeux.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FUREUR à TRELISSAC

Message par Lannes le Mar 26 Juil - 21:25

Toujours aussi géante vos bastons captain. I love you
avatar
Lannes
Admin

Date d'inscription : 19/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://conflitsmodernes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: FUREUR à TRELISSAC

Message par captain yapudo le Jeu 28 Juil - 9:03

Merci bien Mon Maréchal...,


La suite de cette épique escarmouche ci-dessous...
(avec juste à peine d'allusions dans les textes... Rolling Eyes Embarassed Laughing )


http://conflitsmodernes.forumactif.org/t98-fureur-a-trelissac-2eme-round
avatar
captain yapudo

Date d'inscription : 15/06/2016
Age : 52
Localisation : Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.stratejeux.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FUREUR à TRELISSAC

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum